• Suivez le fil RSS !

Le (not provided) de Google Analytics

20 Jan 2013 par     Pas de Commentaires    Catégorie: Référencement, WEBMARKETING

La problématique de la navigation connectée et sécurisée de Google sur les analyses de mots clés (not provided)

Depuis mars 2012 en France (octobre 2011 aux US), Google a généralisé la navigation sécurisée : si l’internaute est connecté à son compte Google (Gmail ou Google +), il entre dans la version sécurisée, en zone https.
Résulte que le mot clé tapé dans la barre de recherche par l’utilisateur connecté à son compte Google n’est plus transmis aux sites. Cette information importante, Google se la garde jalousement.

Dès lors, comment savoir par quel mot clé la recherche de l’internaute a abouti sur notre site ? Pour ces utilisateurs, Google Analytics nous indique juste un (not provided) en guise de mot clé.
Voilà qui devient très handicapant dans l’optimisation du site et notamment pour le référencement.

 

Un taux de 39% de visites proviendraient d’un mot clé (not provided)

Une étude par Optify sur 424 sites B to B générant plus de 17 millions de visites et plus de 7 millions de mots clés a été réalisée entre le 1er Novembre 2011 et le 1er Octobre 2012. Elle a permis de calculer le taux de (not provided).

Ce taux de (not provided) est de 39% en septembre 2012.

Etude Optify 2012

 

Les mots clés reconnus sont en baisse de 49%, toujours selon l’étude de Optify :

Etude Optify

Alors, comment  analyser le trafic ?

  • Extrapoler et faire avec ce que l’on a : les 60% de mots clés qui ne sont pas encore en (not provided)
  • Vérifier les pages (URL) d’entrée des utilisateurs Google sécurisé : cela donne une indication de quels mots clés ils se sont servis dans leur recherche à condition que la page soit bien optimisée
  • Pour les petits sites, le Google Webmaster Tools renseignent sur les mots-clés générateurs, même si ces données ne peuvent être recoupées avec toutes les données analytiques

 

Pourquoi Google ne permet plus l’accès à ces informations ?

Officiellement, Google a lancé la navigation en mode sécurisée avec le souci de protéger la vie privée des internautes.

Mais alors, pourquoi leur outil de vente de liens sponsorisés Google AdWords (SEA) permet à l’annonceur de connaître (tous) les mots clés ? Évidemment, l’annonceur a besoin de cet élément de compréhension pour ajuster ses campagnes; mais dés lors, quid de la vie privée de ceux qui cliquent sur ces liens sponsorisés ?
On peut donc imaginer que Google souhaite amener les sites à favoriser leur stratégie SEA plutôt que SEO; ce qui n’a rien d’étonnant, quand on sait ce que le SEA rapporte à Google.

Autre piste de réflexion, celle de l’Analytics Premium : Google a lancé une version payante de son outil d’analyses. Reste que d’après ce que je lis, il ne concernerait que les (très) gros sites, puisque il faudrait débourser 150 000 $ à l’année !
Et aucune information à ce jour n’indique que la version Premium permette d’afficher les mots clés utilisés par les internautes connectés en mode sécurisé…

Affaire à suivre…

Et si vous avez des indications ou d’autres informations, n’hésitez pas à poster votre commentaire.

 

 

Quelque chose à dire ? Allez-y, postez un commentaire !

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>